Bowling Green à l'été 2022

NOVA STEEL USA - JUIN 2021

La nouvelle usine de fabrication de tubes de Nova Steel USA Inc. à Bowling Green, dans le Kentucky, qui représente un investissement de 70 millions de dollars, devrait créer 110 emplois à temps plein dans la région au cours des prochaines années – un témoignage de la prospérité des industries métallurgiques et manufacturières de la région malgré les temps difficiles.

Le bâtiment de 108 000 pieds carrés situé dans le Kentucky Transpark comprend l’achat et l’installation d’équipements pour le laminage de précision, la découpe au laser, le cintrage et la fabrication de tubes, ainsi que la robotique et d’autres technologies.

La nouvelle installation à la pointe de la technologie augmente la capacité opérationnelle et permet de mieux positionner les opérations de l’entreprise pour soutenir les clients dans tout le sud et le centre des États-Unis – l’usine produira une variété de pièces automobiles utilisées dans la production de camionnettes et de SUV. L’ouverture de la première partie du site de Bowling Green est prévue pour l’été 2022.

Fondée à Montréal, au Canada, en 1979, Nova Steel comprend aujourd’hui 20 sites en Amérique du Nord, dont une installation dans le Michigan et quatre centres de services généraux dans le nord-est des États-Unis, exploités sous le nom d’American Steel & Aluminum (ASA). L’entreprise manufacture des produits pour l’automobile, la construction, l’exploitation minière, l’agriculture, le transport, la Défense et d’autres industries connexes.

Nova Steel se joint à l’industrie des métaux primaires du Kentucky, qui comprend plus de 220 installations employant plus de 25 000 personnes. L’industrie est composée de producteurs et de transformateurs en aval d’acier, d’acier inoxydable, de fer, d’aluminium, de cuivre et de laiton.

Ce nouveau site – le premier de Nova Steel dans le Kentucky – représentera un investissement initial de plus de 20 millions de dollars et permettra de créer 50 emplois. Deux autres agrandissements prévus dans les trois à cinq prochaines années permettraient de faire croître les opérations à 325 000 pieds carrés, ce qui porterait l’investissement total à 70 millions de dollars et le nombre total d’emplois à 110.